Vous êtes ici

Formation d’adaptation à la fonction de formateur des personnels et de responsable de formation

Formation d’adaptation à la fonction de formateur des personnels et responsable de formation

Formation d’adaptation à la fonction de formateur des personnels et de responsable de formation

La formation d’adaptation à la fonction de formateur des personnels et de responsable de formation est organisée dans le respect de l’arrêté du 22 mai 2014 portant règlement d’emploi des fonctions spécialisées exercées par les personnels pénitentiaires.

Selon l’article 9 de ce décret, « tout agent qui fait acte de candidature s’engage à exercer les fonctions de formateur ou de responsable de formation pendant une durée minimale de 3 ans à compter de l’entrée en formation d’adaptation ».

Les formateurs des personnels et responsables de formation ont pour mission de concevoir et de mettre en œuvre les actions de formation professionnelle tout au long de la vie. Par la mise en œuvre de l’ensemble des moyens dont ils disposent, ils prennent part au processus de professionnalisation des agents. Ils participent aux opérations de recrutement et de promotion des métiers pénitentiaires.

Le formateur des personnels doit être en capacité notamment de :

  • Préparer et animer des séquences de formation
  • Assurer l’organisation des stages et le suivi des élèves et stagiaires
  • Participer aux modalités de recrutement des personnels (sélection  jury, …)
  • Gérer les partenariats
  • Concevoir des dispositifs ou actions de formation

Le responsable de formation, en plus des activités de formation, doit en outre être en capacité de :

  • Animer une politique de formation
  • Animer ou piloter une ou plusieurs équipes

Finalités de la formation

Cette formation prépare un changement de fonction radical. Elle accompagne une déconstruction / reconstruction professionnelle qui s’appuie sur les domaines de formation suivants :

  • Le positionnement professionnel du formateur et du responsable de formation
  • L’accompagnement et l’évaluation de l’élève en formation
  • L’ingénierie de formation appliquée aux fonctions de formateur et de responsable de formation
  • L’ingénierie pédagogique appliquée aux fonctions de formateur et de responsable de formation

Les compétences visées et déclinées aux travers de 4 unités socles du tronc commun sont :

  • S’inscrire en tant que formateur et responsable de formation dans son environnement professionnel
  • Accompagner et évaluer l’élève ou le stagiaire
  • Concevoir un dispositif répondant aux attentes de l’Institution et aux règles des marchés publics
  • Concevoir et animer une action de formation

A ces compétences visées s’ajoute une compétence managériale pour les responsables de formation.

  • Manager un service de formation

Une formation par alternance

Les formateurs des personnels et responsables de formation bénéficient d’une formation en alternance qui laisse une large place aux stages effectués au sein des services déconcentrés de l’administration /et ou à l’ENAP : un stage de découverte de 2 semaines, un stage de mise en situation  scindé en deux parties : 2 jours à l’URFQ de leur DISP d’affectation et 2 semaines ½ sur leur lieu d’affectation.

Les stages en structure pénitentiaire visent à :

  • apporter au stagiaire une connaissance objective de son nouvel environnement professionnel et, dans toute la mesure du possible, de sa future affectation
  • évaluer sa capacité d’adaptation à ses futures fonctions

Calendrier

La formation des formateurs des personnels dure  16 semaines.
La formation des responsables de formation dure 18 semaines.
Elle comporte un tronc commun d'enseignements de 4 unités.
Les responsables de formation bénéficieront d’une unité complémentaire de 2 semaines.

Contenu des enseignements

Tronc commun 

Unité de formation 1 : S’inscrire en tant que formateur et responsable de formation dans son environnement professionnel

Il s'agit dans cette unité de formation de travailler sur le positionnement professionnel du stagiaire, à la fois au regard de son identité, de son environnement (juridique, institutionnel) et de ses futures fonctions. Cette unité de formation doit permettre un travail sur les représentations éventuelles du métier de formateur et de responsable de formation et à la construction du nouveau positionnement professionnel.

  • Module 1 : Se situer dans l’environnement de la formation professionnelle pour adultes
  • Module 2 : Repérer l’organisation de la formation dans l’administration pénitentiaire
  • Module 3 : Développer et pérenniser son réseau et ses partenariats

Unité de formation 2 : Accompagner et évaluer l’élève ou le stagiaire

Cette unité est destinée à permettre aux stagiaires de se repérer dans les dispositifs de formation de l’administration pénitentiaire, de mesurer ce qu’induit la posture d’accompagnateur des élèves, vis-à-vis des apprentissages, et de leur évolution de carrière.

  • Module 1 : Distinguer les parcours de formation proposés en formation initiale et continue
  • Module  2 : Mettre en œuvre le suivi des élèves et stagiaires
  • Module 3 : Contribuer aux processus des recrutements et concours internes

Unité de formation 3 : Concevoir un dispositif répondant aux attentes de l’Institution et aux règles des marchés publics

Il s’agira dans cette unité de formation d’aborder l’ingénierie de formation : l’analyse des besoins, les méthodes de conception et d’évaluation de dispositifs de formation, l’élaboration et l’analyse de cahier des charges. Elle sera centrée sur une approche complémentaire entre la théorie et la pratique terrain, de sorte à permettre aux stagiaires d’identifier les méthodes et outils mis à leur disposition pour exercer leur mission en ingénierie de formation.

  • Module 1 : Formaliser le cahier des charges d’une commande de formation, en lien avec le P.L.F. et répondant aux contraintes des marchés publics
  • Module 2 : Construire et évaluer une action de formation 

Unité de formation 4 : Concevoir et animer une action de formation

Il s'agit dans cette unité de formation d'appliquer les principes de l'ingénierie pédagogique de la conception, à l’animation. Fortement guidée, cette unité s’appuie sur la mise en œuvre des principes pédagogiques et de communication abordés dans les différentes unités. Elle doit viser l’acquisition d’une méthodologie de travail et l’utilisation d’outils pédagogiques par les stagiaires.

  • Module 1 : Concevoir un kit pédagogique
  • Module 2 : Exploiter les outils de recherche et de conception
  • Module 3 : Animer une action de formation
Unité complémentaire

Unité de formation 5 : Manager un service de formation

Cette unité de formation spécifique aux responsables de formation vise à aborder les notions de management d’un service et la conduite de projet d’ingénierie de formation. 

  • Module 1 : Manager une équipe au sein d’un service formation
  • Module 2 : Conduire un projet d’ingénierie de formation

 

Evaluation de la formation

Les modalités d’habilitation pédagogique provisoire :

Le jury d’aptitude professionnelle prononçant l’habilitation pédagogique provisoire se compose :

  • du chef de bureau chargé de la formation ou de son représentant,
  • du directeur de l'ENAP ou son représentant,
  • d'un chef d'unité recrutement, formation, qualification
  • de 2 responsables de formation.

Le jury statuera sur la délivrance de l’habilitation pédagogique provisoire à l’issue d’un entretien avec le stagiaire.

Au cours de cet entretien, le jury d’aptitude professionnelle disposera des grilles de stage et les éventuels éléments de comportements. Il pourra notamment orienter l’entretien sur le positionnement professionnel du stagiaire et vérifier la bonne acquisition des capacités attendues.

Dans la mesure où il n’y a plus d’évaluations intermédiaires, cet entretien fera l’objet d’une grille d’évaluation précise.

Le stagiaire habilité provisoirement rejoindra ensuite son affectation pour exécuter le stage probatoire prévu par l’article 16 de l’arrêté du 22 mai 2014 portant règlement d’emploi des fonctions spécialisées exercées par le personnel pénitentiaire.

Le stagiaire non habilité réintègrera son affectation d’origine.

 

Habilitation définitive

Les modalités d’habilitation définitive, à l’issue du stage probatoire, sont fixées par les articles 16 et 17 de l’arrêté du 22 mai 2014 portant règlement d’emploi des fonctions spécialisées exercées par les personnels pénitentiaires (cf. annexe n°1).

Sur la base des recommandations du jury d'aptitude professionnelle et après information de la commission administrative paritaire, les formateurs des personnels et responsables de formation, dont le stage probatoire a donné satisfaction, sont nommés et habilités en cette qualité dans leur fonction spécialisée par le directeur de l'administration pénitentiaire.

A partir de la délivrance de cette habilitation, les formateurs des personnels et responsables de formation peuvent prétendre à une mutation dans leur fonction spécialisée. Sur la base des recommandations du jury d'aptitude professionnelle et après avis de la commission administrative paritaire, les agents dont le stage probatoire n'a pas donné satisfaction sont réintégrés dans leur affectation précédente

Au terme de deux évaluations pédagogiques successives insuffisantes, sur rapport du chef de service concerné mentionné à l'article 16, le directeur interrégional des services pénitentiaires ou le directeur de l'Ecole nationale d'administration pénitentiaire ayant autorité sur le formateur ou le responsable de formation propose au directeur de l'administration pénitentiaire un retrait d'habilitation. Celui-ci est pris après avis de la commission administrative paritaire compétente.