Vous êtes ici

Conférence de Robert Badinter, Ministre, ancien garde des Sceaux

Conférence de Robert Badinter, Ministre, ancien garde des Sceaux

Publié le : 12/04/2016

Il est des instants fondamentaux dans la vie d’un agent de justice, de ceux qui marquent l’homme avant le professionnel, et qui laissent leur empreinte comme chemin de pensée. Rencontrer Monsieur Robert Badinter fait partie de ces instants.

Avec la dignité des hommes comme unique destination, l’ancien garde des Sceaux nous a rappelé la lumière de nos missions. Préserver la dignité de chaque personnel par des conditions d’exercice qui le lui permettent, préserver la dignité de chaque personne détenue par des conditions de détention qui le lui permettent : tout progrès de la condition carcérale passe par cette double exigence.

Rappelant la loi d’Airain, le Ministre souligne l’importance des sociétés de démocratie sociale dans la considération du niveau de décence humaine. Les personnels de justice, rappelle-t-il, ont l’immense privilège d’être les détenteurs, les dépositaires de la dignité des êtres humains qui leur sont confiés. Une responsabilité très exigeante qui doit faire leur fierté.

« Nous sommes les enfants de la déclaration des droits de l’homme » livre Monsieur Robert Badinter, évoquant ainsi la proclamation qui ne doit cesser de nous guider et de nous éclairer. La conférence se poursuit par de riches échanges avec le public présent, attentif et vivement intéressé.

Lire le discours introductif des élèves de la 45ème promotion de directeurs des services pénitentiaires
Téléchargez le discours

Sophie Bleuet, directrice de l’Ecole, clôture la séance en remerciant chaleureusement Monsieur Robert Badinter pour le précieux présent qu’il a pris soin de lui remettre : l’original du décret de la convention nationale portant que toutes les personnes détenues dans des maisons d’arrêt auront la même nourriture, datant du 16 novembre 1793, sera minutieusement conservé par le Centre de ressources sur l’histoire des crimes et des peines.

Décret du 16 novembre 1793 relatif à la convention nationale portant que toutes les personnes détenues dans les maisons d'arrêt auront la même nourriture
Téléchargez le décret

Enfin, le Ministre se voit longuement ovationné par l’ensemble du public fier, touché, et sensiblement ému.

Merci infiniment à la 45ème promotion d’élèves directeurs des services pénitentiaires d’avoir permis la première venue à l’Ecole d’Agen de Monsieur Robert Badinter.

Merci infiniment Monsieur Robert Badinter pour cette humanité que vous nous livrez.

Voir le message déposé sur le livre d'or de l'Enap par Monsieur Robert Badinter

Découvrez les images de la conférence