Vous êtes ici

Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 195ème promotion de surveillants, de la 22ème promotion de lieutenants, et de la 22ème promotion de lieutenants  - liste d’aptitude

Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 195ème promotion de surveillants, de la 22ème promotion de lieutenants, et de la 22ème promotion de lieutenants - liste d’aptitude

Publié le : 28/05/2018

Vendredi 25 mai 2018 s’est déroulée la cérémonie de fin de formation et de baptême de la 195ème promotion de surveillants, de la 22ème promotion de lieutenants, et de la 22ème promotion de lieutenants  - liste d’aptitude. Elle était présidée par Sophie Bleuet, directrice de l’Enap, en présence de Véronique Sousset, directrice de cabinet du directeur de l’administration pénitentiaire, et de Patricia Willaerts, préfet de Lot-et-Garonne, des autorités administratives, civiles, judiciaires et militaires du département, des familles et invités des élèves et des personnels de l’Ecole.

La famille de Myriam Ezratty, la famille de Laurent Lozes, ainsi que des représentants des Eris de Paris et des Eris de Toulouse assistaient à la cérémonie.

Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 195ème promotion de surveillants, de la 22ème promotion de lieutenants, et de la 22ème promotion de lieutenants  - liste d’aptitude
Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 195ème promotion de surveillants, de la 22ème promotion de lieutenants, et de la 22ème promotion de lieutenants - liste d’aptitude

Dans son allocution, Sophie Bleuet, directrice de l’Enap, a tenu à saluer le sens de l’engagement des trois promotions mises à l’honneur, notamment lors de la venue du Président de la République en mars dernier à l’Enap.

« Vous allez maintenant donner l’exemple aux personnes détenues. Bien sûr et malheureusement, vous croiserez des personnes difficiles, certaines très difficiles. Mais rappelez-vous nos échanges sur la relation positive avec les personnes détenues, toutes les autres personnes, cette grande majorité de personnes détenues avec lesquelles vous pourrez établir une relation éducative et responsable.  Rappelez-vous l’importance d’un mot, d’un regard, lorsque vous fermerez la porte de leur cellule… »

Lire le discours de Sophie Bleuet, directrice de l'Enap

195ème promotion de surveillants,  promotion Laurent Lozes

841 élèves ont débuté leur formation de surveillant pénitentiaire le 6 novembre 2017. Composée de 82% d’hommes et de 18% de femmes, elle compte 24% d’élèves provenant de la Mission Outre-Mer ainsi qu’une proportion d’anciens militaires en augmentation (21%). Si leur première perspective professionnelle est d’intégrer les ERIS (23% des élèves), les élèves signalent qu’en comparaison avec leur situation professionnelle antérieure, la possibilité de faire carrière, le sentiment d’utilité et le salaire constituent des arguments qui les ont convaincus d’intégrer ce corps professionnel en tant que surveillant ; trois leviers essentiels à actionner pour développer l’attractivité de ce métier. 

Laurent Lozes, surveillant à la maison d’arrêt de Paris-la Santé puis à Fresnes, avait intégré l’ERIS de Paris en 2003. Il est décédé dans l’exercice de ses fonctions en 2009.

« A travers le nom de Laurent Lozes, nous saisissons l’occasion de saluer tous les personnels de l’administration pénitentiaire dans l’accomplissement, parfois difficile, de leurs missions » a déclaré le délégué de la 195ème promotion de surveillants dans son discours de demande de baptême.

Lire le discours de demande de baptême par le délégué de la 195ème promotion de surveillants

22ème promotion de lieutenants pénitentiaires, promotion Myriam Ezratty

Composée de 66 élèves, la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires est entrée en formation le 19 juin 2017. Elle compte 56% d’élèves recrutés par concours interne, 41% par concours interne et 3% par emploi réservé. L’âge moyen y est de 34 ans et les femmes représentent plus de la moitié de la promotion. Les profils des élèves, leurs motivations et leurs attentes vis-à-vis de la formation varient fortement selon les modalités de recrutement. Composée de 66 élèves, la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires est entrée en formation le 19 juin 2017. Elle compte 56% d’élèves recrutés par concours interne, 41% par concours interne et 3% par emploi réservé. L’âge moyen y est de 34 ans et les femmes représentent plus de la moitié de la promotion. Les profils des élèves, leurs motivations et leurs attentes vis-à-vis de la formation varient fortement selon les modalités de recrutement.

Magistrate, Myriam Ezratty est devenue la première directrice de l’administration pénitentiaire en 1983. Elle a mis en œuvre la politique de décloisonnement de l’administration pénitentiaire et s’attacha à promouvoir la réinsertion des personnes détenues par l’introduction de la culture, l’éducation et  la santé en prison. Par ce nom de baptême, les élèves lieutenants de la 22ème promotion se reconnaissent dans les valeurs portées par Myriam Ezratty :

« Officiers, nous nous devons d’être exemplaires, d’être des moteurs et des modèles pour les personnels que nous encadrons, toujours avec droiture et équité. Corps de commandement, nous sommes une force de proposition et nous devons agir toujours dans le respect des personnes détenues, en portant haut les valeurs de notre Institution, enseignées ici à l’Enap »

Lire le discours de demande de baptême par la déléguée de la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires

Lire le discours de José Ezratty, époux de Myriam Ezratty

22ème promotion de lieutenants pénitentiaires – liste d’aptitude, promotion Pierre-Hubert Bonaldi

La 22ème promotion de lieutenants issus de la liste d’aptitude compte 18 élèves, entrés en formation le 4 décembre 2017, pour une durée d’un an. Parmi eux, dix-sept hommes et une femme présentent un âge moyen de 48 ans. Leurs principales motivations sont utilitaires : les élèves souhaitent évoluer, monter en grade et être reconnus professionnellement.

 La 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires – liste d’aptitude a souhaité prendre le nom de : « Promotion Pierre-Hubert Bonaldi ». Pierre-Hubert Bonaldi, directeur des services pénitentiaires, puis directeur régional de Paris, a publié « d’une prison à l’autre » en 1977. Sa volonté d’humaniser les prisons, tout en améliorant la vie carcérale, aura été un enjeu majeur de la carrière de ce fonctionnaire hors du commun.

« En choisissant ce nom de baptême, nous la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires-liste d’aptitude, souhaitons exprimer et incarner toutes ces valeurs qui nous rassemblent et nous unissent au service de notre administration et de la France et qui symbolisent notre engagement ».

Lire le discours de demande de baptême par le délégué de la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires - liste d'aptitude

Lors de la cérémonie, la médaille de l’ordre national du mérite a été remise à Marek Dunajski, lieutenant pénitentiaire, adjoint à la responsable de l’unité de formation des surveillants, chef du protocole de l’Enap, et premier porte-drapeau  de l’histoire pénitentiaire lors du défilé du 14 juillet 2016 sur les Champs-Elysées.

"Vous avez choisi un métier difficile, exigeant, vous faites partie de la troisième force de sécurité de ce pays et vous êtes les garants au premier chef de cette sécurité au sein des établissements....Votre formation a permis d’enrichir de savoirs et de pratiques les termes de surveillance et de réinsertion dans un esprit humaniste et de respect des lois."
 
"Si les conditions d’exercice du métier sont parfois difficiles et majorées par l’environnement, les prisons sont celles de la République et il est de notre devoir de servir avec les moyens dont nous disposons ; les moyens ne sont pas la fin car la richesse est bien dans la relation humaine."
 
a déclaré Véronique Sousset, directrice de cabinet représentant le directeur de l’administration pénitentiaire, avant de conclure cette cérémonie solenelle et émouvante par une citation d’Antoine de Saint-Exupéry :

 "La grandeur d’un métier est peut-être et avant tout d’unir les hommes et il n’est de luxe véritable que celui des relations humaines".

 Lire le discours de Véronique Sousset, directrice de cabinet représentant le directeur de l’administration pénitentiaire