Vous êtes ici

L'action culturelle à l'Enap

L'action culturelle

Depuis plus de 12 ans, l’action culturelle mute, se transforme au cœur de notre Ecole.

Les projets artistiques et culturels initiés par l’unité communication actions culturelles et évènementielles s’infusent au cœur du parcours de formation de l’élève. Ils portent aussi une attention particulière aux différents espaces dans lesquels l’élève construit son parcours professionnel : le territoire agenais, le territoire Ecole et le territoire administration pénitentiaire. Ainsi, les propositions artistiques et culturelles amènent les élèves à expérimenter, à aller à la rencontre des autres, à partager, à échanger, à s’exprimer… En invitant les élèves à faire, à pratiquer ensemble, ils sont encouragés à s’engager, à poser des actes politiques face à leurs futurs collègues, à leurs institutions. 

Le groupe culture, organe transversal représenté par chaque direction est le garant de la mise en œuvre des objectifs énoncés dans la convention entre le ministère de la culture et de la communication

C’est à travers différents rôles que l’action culturelle accompagne et sensibilise les élèves aux différents enjeux de la culture.

Rôle d’éveil et d’ouverture pour tous

En proposant différents modes d’expressions et offres culturelles (musique, théâtre, spectacles de rue, danse, cinéma…) les élèves se confrontent alors à de nouveaux registres pour compléter leur temps de formation.

Exemple  du mois de septembre 2016 Diversité de propositions culturelles à l’Enap: un BD concert- du théâtre de rue – concert folk

La compagnie Les Arts Oseurs a présenté mardi 13 septembre à l’Enap son spectacle J’écris comme on se venge, d’après les textes de Magyd Cherfi. Dans une suite de récits, souvenirs, textes d'humeur ou d'opinion, celui-ci nous livre l'histoire de sa vie et bien au-delà, celle d'une génération. Les élèves et personnels ont assisté à un spectacle mêlant textes et peinture, où le lien avec les spectateurs est au centre de la proposition. Une rencontre avec les artistes était organisée à la fin de la représentation, pour permettre aux élèves de s’exprimer sur leurs ressentis. Deux concerts ont également été proposé dans le parc. L’un qui a transporté les élèves dans l’univers de la BD « Come prima »  et  l’autre  grâce à la chanteuse Hantcha  les élèves ont été entraînés dans un univers folk, porté par la guitare et les percussions. Une musique chaleureuse et énergique, où se sont mêlées ses racines, sa culture et ses influences. De belles invitations au voyage où discussions et échanges ont conclu les soirées. 

Rôle d’accompagnement et de réflexion

En incitant les élèves à appréhender de nouveaux champs culturels permet aux élèves la confrontation des registres émotionnels et professionnels. Ces moments favorisent la création de moments de proximité où la parole, l’échange, la confrontation peuvent émerger. 

Exemples : Une résidence d’artiste, « le tigre et le papillon » :

Un artiste en résidence dans une Ecole de service public est un acte peu commun. L’artiste est son propre porte-parole pour retranscrire à travers son univers artistique ce qu’il vit, partage et ressent durant ce temps de présence au sein de l’institution.

L’Enap donne carte blanche à Arnaud Théval pour qu’il porte son regard artistique sur la formation et le métier de surveillant, mais aussi pour que les élèves découvrent le travail d’un artiste et de son univers. La réciprocité, l’échange, l’interconnaissance et le respect nourrissent ce projet. Permettre à des élèves d’être impliqués dans un processus artistique, c’est accepter qu’ils s’interrogent et osent se décaler sur le métier dans lequel ils s’engagent. Ce projet à la temporalité singulière (sur plusieurs années) est une aventure humaine, une œuvre artistique qui s’ancre au cœur de la formation des élèves. 

Rôle d’expertise et pédagogique

En donnant l’occasion aux élèves d’être porteurs de projets, de mettre en avant leurs compétences, de valoriser leur savoir-faire personnel et professionnel, leur parcours de formation est renforcé.

Exemples de projets portés par les élèves :

« Sublimons la différence » : Au partir de plusieurs actions, soirées sportives, ateliers discussions et défilé de mode, les élèves ont souhaité véhiculer le message suivant : « Quel que soit l’âge, la taille, le poids, la morphologie, la couleur de peau ou de cheveux, l’origine ou la religion, la maladie ou le handicap, l’orientation sexuelle ou les convictions politiques, chacun de nous doit être libre et égal en droits. Nous devons être respectés, quel que soit notre appartenance. »

« solid’Enap » Un village santé « Modifions nos modes de vie ! » a été installé dans le parc avec des animations et des ateliers pour sensibiliser les élèves à la lutte contre le cancer

Une course et une marche ont été organisés avec une participation reversée à la ligue contre le cancer.