Vous êtes ici

Amphithéâtre ENAP Colloque

Conditions d’accès

Les concours d’accès aux métiers de l’administration pénitentiaire sont organisés par les services du Ministère de la justice.

Conditions minimales pour s’inscrire à un concours

  • Jouir de ses droits civiques
  • Détenir un casier judiciaire vierge ou dont les mentions portées au bulletin n° 2 sont compatibles avec l'exercice des fonctions
  • Etre en situation régulière au regard des obligations du service national
  • Remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice des fonctions
  • Etre citoyen de l’Union européenne, de Suisse, Norvège, Islande ou Liechtenstein.

Des conditions particulières propres à chaque concours viennent s’ajouter. Elles sont précisées dans la notice du concours concerné, au moment de l'inscription.

Contacter le Ministère de la justice

Ministère de la Justice
Direction de l'administration pénitentiaire
Sous-direction des métiers et de l'organisation des services
Bureau Me4
13, place Vendôme
75042 Paris Cedex 01
Tél. :  0 800 035 709, appel gratuit depuis un poste fixe (uniquement en métropole)

Niveau d’études requis 

Aucun diplôme requis

  • Adjoint administratif

Diplôme national du brevet / CAP / BEP

  • Surveillant pénitentiaire (de 19 à 42 ans au 1er janvier de l’année du concours)
  • Adjoint technique

Baccalauréat

  • Secrétaire administratif
  • Technicien

Bac + 2

  • Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation
  • Lieutenant pénitentiaire (40 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours)

Bac + 3

  • Directeur des services pénitentiaires (45 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours)
  • Directeur pénitentiaire d’insertion et de probation
  • Directeur technique
  • Attaché d’administration (via IRA)

Personnels de direction

Le concours de directeur de 2e classe des services déconcentrés de l’administration pénitentiaire est la voie principale d’accès à l’ensemble des fonctions de direction.

Les directeurs sont recrutés par deux concours distincts :

Concours externe : ouvert aux candidats âgés de 45 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours, titulaires de l’un des titres ou diplômes (Bac+3) permettant de se présenter au concours externe d’entrée à l’Ecole nationale d’administration (ENA) ou justifiant d’un diplôme, d’un titre équivalent ou d’une expérience professionnelle dans les conditions prévues au décret n° 2007- 196 du 13 février 2007.

Concours interne : ouvert aux fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, de la fonction publique hospitalière, aux militaires, aux magistrats et aux agents d'organisations internationales justifiant de 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année du concours (c'est-à-dire l'année où ont lieu les épreuves écrites).

Personnels de surveillance

Surveillant (cat. C)

  • Posséder le brevet des collèges, un diplôme équivalent ou titre reconnu
  • Etre âgé de 19 ans au moins et 42 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours (c'est-à-dire l'année où se déroulent les épreuves écrites)
  • Respecter des conditions physiques.

Premier Surveillant (cat. C)

Les surveillants et surveillants brigadiers qui passent le concours professionnel de premier surveillant doivent posséder 6 ans d'ancienneté au 1er janvier de l'année du concours.

Lieutenant pénitentiaire (cat. B)

Concours interne : ouvert aux fonctionnaires de l'Etat justifiant de 4 années de services effectifs et étant à plus de 11 ans de l'âge limite du corps.

Concours externe : ouvert aux titulaires d'une licence 2 (DEUG) ou d'un diplôme équivalent, âgés de 40 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours. Une fois admis, ils suivent une formation alternant cours théoriques à l'Enap et stages en établissement.

Conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation

Concours externe : ouvert aux personnes titulaires d’un diplôme sanctionnant la réussite de deux années d’enseignement supérieur après le baccalauréat soit d'un titre ou diplôme équivalent.

Concours interne : proposé aux fonctionnaires et agents de l'État, des collectivités territoriales ou établissements publics qui en dépendent, justifiant d’au moins 4 ans de services publics effectifs au 1er janvier de l’année du concours.

Directeur pénitentiaire d'insertion et de probation

Concours externe : aux candidats titulaires de l'un des diplômes requis pour le concours externe d'accès aux IRA, ou justifiant d'un autre titre ou diplôme au moins au niveau II ou d'une qualification professionnelle reconnus comme équivalents.

Concours interne : ouvert aux agents publics (fonctionnaires et agents de l'Etat et de ses établissements publics, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent, de la fonction publique hospitalière, aux militaires et aux agents en fonction dans une organisation intergouvernementale internationale) justifiant de 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année du concours.

Le corps de DPIP est aussi accessible aux conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, par examen professionnel et promotion.

Directeur fonctionnel des services pénitentiaires d'insertion et de probation

Peuvent être nommés à l'emploi de directeurs fonctionnels des services pénitentiaires d'insertion et de probation de 2ème catégorie :

  • les directeurs pénitentiaires d'insertion et de probation
  • les fonctionnaires appartenant à un corps ou cadre d'emplois de catégorie A ou de niveau équivalent dont l'indice brut terminal est au moins égal à l'indice brut 966 justifiant d’au moins 2 ans de services effectifs dans ce corps et ayant atteint un échelon auquel l'indice afférent est au moins égal à l'indice afférent au 7e échelon du grade de directeur pénitentiaire d'insertion et de probation de classe normale

Peuvent être nommés à l'emploi de directeurs fonctionnels des services pénitentiaires d'insertion et de probation de 1re catégorie :

  • les directeurs pénitentiaires d'insertion et de probation
  • les fonctionnaires appartenant à un corps ou cadre d'emplois de catégorie A ou de niveau équivalent dont l'indice brut terminal est au moins égal à l'indice brut 966 et justifiant d'au moins 13 ans d'ancienneté dans un ou plusieurs corps ou cadres d'emplois ou emplois de catégorie A ou de niveau équivalent, dont 4 ans au moins de services effectifs dans un grade d'avancement de ces corps ou cadres d'emplois
  • les magistrats justifiant d’au moins 4 ans de services effectifs dans leur corps.

Personnels administratifs

Le recrutement des personnels administratifs s’effectue par concours de différents niveaux :

Adjoint administratif (cat. C)

Les adjoints administratifs de 2ème classe sont recrutés sans concours après publication d’un avis de recrutement précisant les modalités.

Les adjoints administratifs de 1ère classe sont recrutés soit par concours externe soit par concours interne :

Concours externe : ouvert à l’ensemble des candidats sans condition de diplôme.

Concours interne : ouvert aux fonctionnaires et agents non titulaires de la fonction publique d'État, de la fonction publique territoriale et de la fonction publique hospitalière comptant au 1er janvier de l’année du concours au moins une année de services civils effectifs.

Secrétaire administratif (cat. B)

Concours externe : ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat ou d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d’une qualification reconnue comme équivalente à l’un de ces titres ou diplômes dans les conditions fixées par arrêté du ministre chargé de la fonction publique.

Concours interne : ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l'État, des collectivités territoriales, aux militaires et agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale justifiant de 4 ans de services publics au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est organisé le concours.

Les secrétaires administratifs suivent une formation d’une durée de 6 mois organisée en alternance à l’Énap et sur leur lieu d’affectation.

Attaché d'administration (cat. A)

Concours externe : Etre détenteur d’un diplôme de niveau bac + 3.

Concours interne : Etre fonctionnaire ou agent public depuis au moins 4 ans.

Le troisième concours

Avoir une expérience d'au moins 5 ans dans le secteur privé, en tant qu'élu local ou en qualité de responsable d'une association (y compris bénévole).

A titre complémentaire, le ministère de la Justice recrute ponctuellement des attachés d’administration sans qu’ils n’aient à passer par les IRA. Des concours réservés sont également prévus selon les années, pour les agents contractuels.

Personnels techniques

Les recrutements s’effectuent par spécialités et par voie de concours interne (à l’exception des adjoints techniques) et externe. Les domaines techniques ouverts aux concours de recrutement concernent surtout les industries électriques, mécaniques, du bâtiment et de la restauration collective.

Adjoint technique (cat. C)
  • Uniquement par concours externe
  • Etre titulaire d’un CAP ou d’un BEP ou équivalent au 1er janvier de l’année du concours.
Technicien (cat. B)

Concours externe : être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent.

Concours interne : proposé aux fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales et des établissements qui en dépendent ainsi qu’aux militaires et aux agents d’organisation internationale intergouvernementale, justifiant de 4 ans de service public effectif au 1er janvier de l’année d’ouverture du concours.

Directeur technique (cat. A)

Concours externe : être titulaire d’un diplôme de 2ème cycle d’études supérieures ou d’un titre équivalent.

Concours interne : les modalités d'inscription au concours interne sont les mêmes que pour les techniciens. Après admission, dans le cadre de leur année de stage, une formation d'adaptation à l'emploi de 9 semaines est prévue.

Tout au long de leur carrière et afin de répondre aux besoins du service et à l’évolution constante des métiers du personnel technique, les services déconcentrés de l’administration pénitentiaire et l'Enap proposent à l’ensemble des personnels techniques des actions de formation continue portant sur le perfectionnement et l’adaptation professionnels, la préparation aux examens et la promotion sociale.