Vous êtes ici

La formation des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation

La formation des Conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation

Durée de la formation

La durée de la formation initiale préalable à la titularisation dans le corps des conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation de l'administration pénitentiaire est fixée à 2 ans.

Elle comprend une première année passée en qualité d'élève conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation, et une seconde année passée en qualité de stagiaire.

Objectifs de la formation

Dans une perspective de prévention de la récidive, le conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation participe à la préparation des décisions à caractère pénal et à l’exécution des mesures restrictives et privatives de liberté et aide les personnes placées sous main de justice qui lui sont confiées à réintégrer le corps social.

Sa formation initiale doit ainsi lui permettre le développement des compétences sociales, humaines et juridiques mais aussi, au regard des récentes évolutions législatives et règlementaires, l’acquisition de compétences dans les domaines de la criminologie, du droit de l’exécution des peines, du droit des victimes, des écrits professionnels et de conduite d'entretien.

Organisation des stages pratiques

Les stages en structure pénitentiaire visent, d’une part, à apporter à l’élève et au stagiaire CPIP une connaissance pratique de son positionnement dans l’organisation et le fonctionnement de ces services, et, d’autre part, à évaluer sa capacité d’adaptation aux fonctions devant être exercées.

Les stages hors institution pénitentiaire contribuent du fait de l’enrichissement  qu’ils procurent à renforcer la professionnalisation des élèves et des stagiaires CPIP.

Modalités d’examen et de contrôle de la scolarité

Durant la scolarité, les élèves et stagiaires conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation sont soumis à des contrôles de connaissances. 

Evaluation des élèves CPIP en vue de leur nomination en qualité de stagiaire

L’aptitude professionnelle des élèves CPIP à être nommés stagiaires est appréciée en fin de première année de scolarité par un jury d'aptitude professionnelle.

Sont pris en compte pour la nomination en qualité de stagiaire :

  • Les notes obtenues aux épreuves théoriques et pratiques et aux contrôles de connaissance écrits et oraux lors des cycles de formation à l’Enap
  • Les notes obtenues lors des stages pratiques
  • La note résultant d’un exposé oral devant le jury de validation d’études. Cet oral est destiné à évaluer le sens de l'argumentation de l'élève, son esprit d'analyse, son aptitude à la synthèse et son implication professionnelle lors des stages pratiques.

Le jury d'aptitude professionnelle analyse les résultats obtenus en vue d’établir le classement par ordre de mérite des CPIP aptes à être nommés stagiaires.

Aptitude professionnelle des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation stagiaires

L’aptitude professionnelle des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation stagiaires est appréciée par un jury d’aptitude professionnelle.

Sont pris en compte pour la titularisation aux fonctions de conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation les notes obtenues lors de la première année de formation.

A l'issue de la seconde année de formation, le jury d’aptitude professionnelle analyse les résultats obtenus dans les différentes épreuves en vue d’établir le classement par ordre de mérite des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation stagiaires aptes à être titularisés.

Le directeur de l’administration pénitentiaire se prononce sur la titularisation des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation  stagiaires après avis de la commission administrative paritaire compétente. La délibération du jury est portée à la connaissance de la commission administrative paritaire.