Vous êtes ici

bâtiment de l'Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire

Les bâtiments

Le bâtiment d’enseignement

Les locaux d’enseignement de l’ENAP sont adaptés aux contraintes pédagogiques les plus diverses. Le rez-de-chaussée est occupé par deux amphithéâtres et les salles de cours, côté parc, et par les communs (accueil, maintenance, reprographie) côté ville. Le premier niveau regroupe l’administration et la médiathèque Gabriel Tarde, l’étage de couronnement contient les salles informatiques. Ce bâtiment présente la particularité de pouvoir être utilisé également par d’autres institutions ou associations.

Les amphithéâtres

Le principal amphithéâtre, Amphithéâtre Armand Fallières, d’une capacité d’accueil de 300 places, est installé à l’orée du site pour que des conférences puissent s’y tenir hors des périodes d’enseignement. Sa toiture à gradins, lieu de rassemblement et point de rencontre, accueille le public lors de manifestations de plein air. Un deuxième amphithéâtre, l’amphithéâtre Claude Michelet, à l’extrémité de la façade nord, a été construit en 2005, lors des travaux d’extension de l’Ecole.

Mardi 10 juillet 2012, l’Ecole a baptisé les deux amphithéâtres du nom d’Armand Fallières et Edmond Michelet, en présence du directeur de l’administration pénitentiaire, des membres du Conseil d'administration et de membres des familles Fallières et Michelet. Le hall des ces deux amphithéâtres est décoré en l’honneur des deux hommes. Leur portrait, leur nom et leurs citations ornent les vitres des bâtiments et leur biographie illustre l’intérieur des murs.
A travers ces baptêmes, la direction de l’Ecole entend inscrire et permettre la transmission des valeurs humaines et républicaines de ces deux grandes personnalités. 

Les bâtiments de simulation

L'école de détention offre des locaux adaptés à une pédagogie fondée sur la mise en situation des élèves à travers la reconstitution de situations parfois difficiles.
Elle comporte quatre zones complémentaires de simulation, accompagnées d'un pôle d'enseignement de secourisme et de salles de cours banalisées.

La zone d'apprentissage par simulation est composée de cellules desservies par un couloir ou par des coursives, reproduisant les deux types les plus courants de configuration de prisons.

Un deuxième espace met en pratique des exercices où peuvent être reconstitués et diffusés des fumées d'incendie ou des gaz irrespirables.
Dans une troisième zone sont simulés les problèmes d'accès et de contrôle, notamment autour des portiques de détection des masses métalliques.
La dernière zone est polyvalente : elle permet des reconstitutions ponctuelles de lieux et d'évènements spécifiques, comme des parloirs ou des cours de promenade

Le centre sportif

A l'extrémité du site, des espaces dévolus aux pratiques sportives sont conçus selon les mêmes principes que les locaux d'enseignement qu'ils complètent.

Le gymnase et ses abords témoignent de l'importance de la pratique sportive au sein des formations dispensées par l'Enap. Ils favorisent autant l'entraînement pour des futures pratiques professionnelles que le développement d'un esprit d'équipe.

Un parvis donne accès à deux autres ailes : d'un côté, un corps de bâtiment haut et trapu qui regroupe la grande halle (destinée aux sports d'équipe, à la gymnastique et à l'escalade), la salle de musculation et les quatre salles de combat, et, de l'autre, le bâtiment du stand de tir.

La ferme de Trenque

C’est le foyer des élèves. A mi-distance entre le gymnase et le restaurant, la ferme de Trenque accueille le bar, des salles informatiques, la presse régionale et nationale, une salle équipée d’un téléviseur, un baby-foot, des jeux de fléchettes électroniques et jeux de société.