Vous êtes ici

Artiste en résidence : Katia Kovacic, une documentariste sonore à l'Enap

Artiste en résidence : Katia Kovacic, une documentariste sonore à l'Enap

Depuis janvier 2019, Katia Kovacic, documentariste sonore, s’imprègne de l’atmosphère et de l'organisation de l’Énap en venant régulièrement s’immerger dans l’enceinte de l’école. En recueillant la parole des élèves et en allant à la rencontre des différents services de l’Énap, Katia apporte d’autres regards sur les questionnements des élèves à propos de leurs futurs métiers, sur les enseignements proposés et sur la vie dans l’école. De par sa démarche artistique et ses sensibilités à la réalisation et à la diffusion de créations sonores, Katia Kovacic a introduit de nouveaux outils dans le cadre des apprentissages.

Le documentaire sonore

Le documentaire sonore, conçu pour être écouté où l’on veut et quand on veut, prend une place grandissante dans nos pratiques culturelles, grâce notamment au podcast. Son usage se généralise au sein de nos sociétés. À l’inverse des pratiques sur les réseaux sociaux, podcaster c’est s’immerger, sans zapper, dans des histoires plus ou moins longues. Un lien intime se tisse entre l’auditeur et le son produit par les voix, les univers sonores, les ambiances captées grâce à ces véritables documentaires sans image. Le documentaire sonore constitue une nouvelle culture de l’écoute avec ses courts récits, qui mettent à contribution l’imagination et les émotions. Il en résulte une grande inventivité, une liberté de ton et parfois des prouesses en « design sonore ».

C’est dans cet art de mise en récits sonores et à travers ses multiples propositions d'écoute que Katia Kovacic a introduit à l'Énap de nouveaux matériaux qui s'intègrent tant aux apprentissages qu'à la programmation culturelle de l'école.

 

Katia Kovacic

Katia Kovacic a travaillé sur des thématiques très diverses avant de s’intéresser à l’administration pénitentiaire. Parmi les nombreuses thématiques abordées, on trouve notamment l’industrie, les migrations ou plus largement les transformations sociétales. Le portrait sonore d'un univers ou d'une personne est l'une des formes privilégiées par l'artiste. 

Par ailleurs, Katia Kovacic est membre de L’orage, une association dont la vocation est de promouvoir l’action autour du documentaire sonore. Créée en 2010, cette association accompagne les documentaristes sonores dans la production et la diffusion de leurs œuvres, afin d’élargir le public au-delà des seuls initiés. Katia mène également des ateliers radiophoniques à Marseille dans des établissements pénitentiaires pour mineurs où ce sont les jeunes eux-mêmes qui réalisent.

Découvrez l’association L’orage

Découvrez le travail de Katia Kovacic

LES ORIGINES de la rÉsidence artistique A l’Énap : « Au croisement »

En 2017, à partir d’un projet qu’ils avaient à réaliser, un groupe d’élèves conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation interrogent leurs camarades sur leur future vocation. Katia intègre le projet en interrogeant une des élèves CPIP, et réalise ensuite un montage de toutes les entrevues réalisées avec ceux-ci. Cette première approche des personnels du domaine pénitentiaire la poussera ensuite jusque dans l’enceinte de l’école qui les a formés.

Ecouter :  « Au croisement », 2018 (15'47'') :

DE L’IMMERSION AUX CRÉATIONS

« C’est important le son et l'écoute dans nos vies. Prêter l'oreille à la richesse des sons du quotidien. » Laurent Gras, Chef d’unité de l’Observatoire de la formation.

Depuis le début de sa résidence, une semaine tous les deux mois, Katia Kovacic a installé son micro aux quatre coins de l’école. Elle a enregistré une vingtaine d’élèves individuellement et capté de nombreux moments de la vie du campus. Ces enregistrements donnent la parole aux élèves, qui livrent des témoignages sur la formation qu’ils vivent en temps réel. Toujours dans une volonté de rencontre et d’échange entre l’artiste en résidence et les élèves, formateurs et personnels de l’école, nous avons accompagné Katia dans ses recherches et observations.

De cette période sont nées des créations qui sont aux carrefours de ses sensibilités et de sa singularité mais aussi empreintes du savoir-faire et de la particularité de chaque public rencontré.

Réalisations sonores de Katia Kovacic

Carte postale sonore - 2019 (5'01'')
Création sonore autour de la première semaine de résidence
Ecouter
 

Conseillers Pénitentiaires d'Insertion et de Probation

Au croisement - 2018 (15'47'')
Au début de leur formation, les élèves CPIP de la promotion 22 racontent leur parcours, leurs choix, leurs doutes
Ecouter

Changer de corps - 2019 (4'57'')
En arrivant à la formation de CPIP, Jocelyne, ancienne surveillante, a la sensation de perdre son corps.
Ecouter

Surveillants

Avant-poste - 2019 (7'59'')
Les témoignages des groupes 5 et 12 de la promotion 200 d'élèves surveillants autour des parcours scolaires et professionnels avant de s'engager dans la formation, leurs doutes et leurs motivations pour rentrer dans ce métier.
Ecouter

Un lieu sans nom - 2019 (1'37'')
Afin que les détenus ignorent les véritables identités des surveillants, la détention devient un lieu sans nom.
Ecouter

Photo de famille - 2019 (5'09')
Comment réagit l'entourage des élèves surveillants quant au choix de ce métier ?
Ecouter

Des humains - 2019 (9'09'')
Représentations des détenus par les surveillants en formation.
Ecouter

Dans l’uniforme - 2020 (6'09'')
Un jour, en début de formation, les élèves surveillants pénitentiaires enfilent l'uniforme pour la première fois. Pas simple pour certains, fierté pour d'autres…
Ecouter

Sur la place du Tigre et du papillon – 1 - 2019 (4'40'')
Des élèves surveillants pénitentiaires et quelques élèves conseillers d'insertion et de probation réagissent aux photos de l'artiste Arnaud Théval.
Ecouter

Sur la place du Tigre et du papillon – 2
- 2019 (3'08'')
Des élèves surveillants pénitentiaires et quelques élèves conseillers d'insertion et de probation réagissent aux photos de l'artiste Arnaud Théval.
Ecouter

Directeurs des services pénitentiaires et Directeurs des services pénitentiaires d’insertion et de probation

L'importance du doute - 2020 (5'32'')
Regards posés par des élèves direct.eur.rice.s de services pénitentiaires sur l'incarcération.
Ecouter

Invitation au voyage contraint - 2020 (7'54'')
Les Directeurs des services pénitentiaires sont soumis à une mobilité professionnelle tous les quatre ans, pas simples pour certains !
Ecouter

Un certain étonnement - 2020 (8'11'')
Comment réagit l'entourage des élèves direct.eur.rice.s de service pénitentiaires quant au choix de ce métier.
Ecouter

Ecouter l'ensemble des titres

La Diffusion : Écoutes collectives et individuelles

L’Énap a profité de la présence de Katia Kovacic pour faire connaître le documentaire sonore aux élèves en formation. Les diffusions, organisées de manière collective ou individuelle, ont permis de nourrir des possibles autant dans l’action pédagogique qu’auprès de la communauté de formateurs. Les intérêts de l’écoute collective : Les écoutes en amphithéâtre obscurci sont des moments d’écoute active, où chacun vit seul une expérience personnelle. Lors d’une seule et même écoute, il y a autant de perceptions personnelles que d’élèves présents. Ecouter à plusieurs permet d’ouvrir la discussion, de mobiliser et stimuler l’imaginaire.

Des formateurs ont suggéré l’idée d’utiliser ces documentaires sonores pour amorcer ou illustrer leurs cours ou de s’en servir comme supports à débats, notamment en début de formation. Les intérêts de l’écoute individuelle (ou à très peu) : S’isoler pour écouter seul.e un documentaire sonore est une posture qui pourrait être comparée à celle de la lecture. L’auditeur absorbé dans l’écoute est dans un rapport immersif, le récit qu’il entend le renvoie à la sensibilité individuelle, quel que soit l’endroit où il se trouve. Plusieurs lieux ont été investis à l’école comme espaces d’écoutes :

  • La terrasse de la médiathèque en juillet 2019 avec des écoutes au casque.
  • Une yourte en juillet 2019 : une forme intimiste qui a permis des discussions et des échanges.

Voir La programmation culturelle - juillet 2019
Voir La programmation culturelle - septembre 2019

  • À la médiathèque en octobre 2019 : une diffusion de documentaires sur les « fake-news » en lien avec l’exposition « Histoire de fausses nouvelles ».

Voir La programmation culturelle - octobre 2019

  • Chez notre partenaire, le Cinéma Les Montreurs d’images en octobre 2019, février et mars 2020 : diffusions du documentaire « Au croisement » avant la projection du film « Des hommes ».

Voir La programmation culturelle - octobre 2019
Voir La programmation culturelle - février 2020
Voir La programmation culturelle - mars 2020

  • Dans la rotonde du Théâtre Ducourneau en octobre 2019 : une diffusion du documentaire « Au croisement » auprès des intervenants de l’événement des 20 ans du SPIP.

Voir La programmation culturelle - octobre 2019 

Ecouter : « Au croisement », 2018 (15'47'')

Résidence d'artiste de Katia Kovacic : Ecoutes collectives et individuelles
Résidence d'artiste de Katia Kovacic : Ecoutes collectives et individuelles

LA DIFFUSION : « Le repos des yeux »

« Le repos des yeux » est un programme de l’association L’Orage, proposant la diffusion de courtes pièces sonores, avant la projection de films, dans des cinémas ou des médiathèques. Katia Kovacic a choisi d’adapter ce programme aux formats des cours dispensés aux élèves de l’Énap, en proposant aux formateurs des réalisations sonores en lien avec les thématiques d’enseignements.

En mars 2019, les épisodes 1 et 2 du documentaire sonore « Ma fille sous influence » (France Culture) ont été diffusés aux promotions des Directeurs des services pénitentiaires 48, des Directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation 12 et des Lieutenants 23 au complet, dans la cadre de leurs cours sur la radicalisation religieuse.

Ecouter le documentaire sonore : ma fille sous influence - l'enlèvement
Ecouter le documentaire sonore : ma fille sous influence - un canapé devant la porte

 

LA DIFFUSION : « L’ouÏe qui roule »

Le dispositif d’écoute « L’ouïe qui roule » a été imaginé pour permettre aux personnels de l’Énap de découvrir les documentaires sonores réalisés par Katia Kovacic, directement depuis leurs espaces de travail. Après la pause déjeuner, Katia passe avec son « chariot d’écoute » garni de café et de biscuits pour proposer une écoute collective d’un court documentaire choisi et commenté par les collègues d’un même bureau ou de bureaux voisins. L’écoute suscite une discussion, un temps d’échange et de partage entre les participants.

Retours écrits des participants :

« Il y a un problème du paternalisme dans l’administration pénitentiaire. Les agents attendent de l’administration ce qui pourrait venir d’eux-mêmes. » Isabelle Waltz, adjointe au chef du Département Gestion et Management.

« C’est difficile pour les CPIP de trouver une identité professionnelle. Ils travaillent davantage seuls et sont plus indéterminés dans la relation à leur corporation. » Cécile Le Chalony et Christiane Gernidos, Département Gestion et Management.

« On ne s'imagine pas ce qu'ils vivent dans ces moments importants. C'est bien de leur donner la parole en dehors de la scolarité parce que c'est difficile pour eux d'avoir un espace d'expression personnelle de ce qu'ils vivent. » Lucie Léomant, Département de la Formation.

Décembre 2019 : Dispositif d’écoute « L'ouïe qui roule », écoutes de documentaires sonores dans les bureaux
Décembre 2019 : Dispositif d’écoute « L'ouïe qui roule », écoutes de documentaires sonores dans les bureaux

LE PROJET « tOUT aUTOUR » de l’Énap : une balade sonore a la découverte de l’École et de son territoire

À l’occasion des 20 ans de l’Énap à Agen, le service culturel s’est interrogé sur le regard que les voisins portent sur l’école et sur l’évolution du territoire d’Agen-sud depuis son implantation en 2000. Durant sa résidence Katia Kovacic est allée à la rencontre des voisins de l’Énap : l’Université, la Clinique Esquirol, les commerçants, les riverains.... Elle a arpenté les alentours, recueillant témoignages et sensations des uns et des autres. Katia Kovacic a également interrogé des personnels de l’Énap ainsi que d’anciens Directeurs ou responsables qui ont vu naître, évoluer ou s’agrandir l’école. De ces rencontres et échanges enregistrés par Katia Kovacic est né le projet « Tout autour » regroupant une balade sonore de 50 minutes environ au sein de l’Énap et du quartier et une carte « sensible » du territoire Agen-sud.  Ce projet s’est construit en étroite collaboration avec l’association CEDP 47, Paysages et médiation, les musiciens du groupe Sou-ko et Juliette Amate pour la mise en forme graphique.

Près de 130 personnes ont participé à la dizaine de balades proposées dans le cadre du vingtième anniversaire de l’Énap à Agen. Élèves en début de formation ou fraîchement diplômés, personnels de l’Énap, représentants de l’Administration pénitentiaire et public agenais ont partagé ce temps de création et de découverte d’un territoire profondément marqué par l’implantation de l’école en 2000. Accompagnés par Katia Kovacic et munis d’un casque audio, ils ont arpenté Agen-sud, entre zone industrielle, nouveaux quartiers et traces d’un passé rural, à l’écoute des histoires et du ressenti de ceux qui ont vu naître et grandir ce territoire et cet espace architectural en perpétuelle mutation.

"Tout autour" : balade sonore à la découverte de l'Ecole et de son territoire
"Tout autour" : balade sonore à la découverte de l'Ecole et de son territoire