Vous êtes ici

Visite à l’Enap de Monsieur Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, Ministre de la justice

Visite à l’Enap de Monsieur Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, Ministre de la justice

Publié le : 20/10/2020

Vendredi 16 octobre, le garde des Sceaux présidait une cérémonie à l’Enap, dans le cadre du 20e anniversaire de la délocalisation de l’Ecole à Agen.
Il s’est adressé aux élèves de la 206e promotion de surveillants, de la 14e promotion de directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation (DPIP), de la 50e promotion de directeurs des services pénitentiaires (DSP), de la 12e promotion des auditeurs de la classe préparatoire intégrée (CPI), de l’ensemble de la communauté pédagogique de l’Ecole et des représentants des autorités civiles, militaires et judiciaires du département.

Evoquant la crise sanitaire

« Les personnels de cette administration ont démontré, et manifestent au quotidien, leur détermination et leur capacités d’adaptation. Les établissements pénitentiaires ont continué à fonctionner. Cet exploit est la manifestation des forces vives de cette administration. Mesdames et Messieurs, cet engagement vous honore. Je salue tout particulièrement votre choix courageux d’intégrer l’administration pénitentiaire, et de la servir dans ce contexte. Mesdames et messieurs cet engagement vous honore. La crise sanitaire a conduit l’école à se surpasser pour adapter ses méthodes d’enseignement, réalisant des efforts numériques conséquents en terme de formation à distance, pour assurer la continuité des formations. Je tiens ainsi à remercier l’ensemble des personnels de l’Enap ».

Au-delà de la crise sanitaire

« Les défis de demain pour l’Administration pénitentiaire sont absolument majeurs. Il faut impérativement poursuivre les actions engagées, je vais en dire quelques mots, ce sera votre feuille de route, vous serez accompagnés par l’école dans ce cadre. Nous devons indiscutablement poursuivre notre réflexion sur la peine. Votre mission est évidemment de protéger les concitoyens, de prendre en charge les personnes qui nécessitent soit d’être incarcérée, soit judiciairement suivies. Mais vous devez également veiller à ce que les personnes condamnées retrouvent une place dans la société. […]. Notre devoir est de faire en sorte qu’ils sortent meilleurs qu’il ne sont entrés. La réinsertion passe avant tout par des conditions de détention plus dignes. »

Sur les moyens immobiliers et budgétaires

« Nous sommes également lancés dans un plan immobilier ambitieux, avec la création de 15 000 places de prison dont 7 000 seront réalisées ou très engagées d’ici la fin de la mandature, pour améliorer durablement les conditions de détention et de travail des personnels. Pour mener à bien cette politique, j’ai obtenu pour 2021 un budget historique : 8.2 milliards d’euros pour l’ensemble du Ministère de la Justice. L’administration pénitentiaire bénéficiera d’une hausse de 9% de crédits, soit 3.3 milliards d’euros consacrées au renforcement des effectifs, à l’amélioration de la sécurité pénitentiaire et au programme immobilier. 1 092 poste seront créés pour les personnels de surveillance et les personnels d’insertion et de probation. »

Pour finir, le garde des Sceaux « salue une réussite pédagogique, une école moderne, parfaitement intégrée dans le territoire ».

En présence de Béatrice Lagarde, Préfète de Lot et Garonne, Brigitte Ernoult-Cabot, directrice-adjointe de l’administration pénitentiaire, Jacques Launay, président du conseil d’administration de l’Ecole, et accompagné par Christophe Millescamps, directeur de l’Enap,  le ministre a ensuite assisté à une présentation de l’Enap, de son projet d’extension, et de son rôle dans le développement économique du territoire, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lot et Garonne. Il a ensuite assisté à un atelier de formation sur l’usage de la force, et à la présentation d’un Programme d’Alternatives à la Violence (PAV) au bâtiment de simulation. Ce programme témoigne de la capacité de l’Ecole à repérer des pratiques professionnelles, les modéliser, et former les agents, avant de les mettre en œuvre sur le terrain. Au cours de cet atelier, le Ministre réitéré son attachement à l’ensemble des missions de l’Administration Pénitentiaire : La sécurité, l’insertion et la prévention de la récidive.

Il s’est ensuite rendu à la Médiathèque pour présider une table ronde avec dix élèves issus des différentes filières en cours de formation (Elèves surveillants, élèves DSP, élèves DPIP, auditeurs CPI) . Il a pu échanger avec eux sur leurs motivations à intégrer l’administration pénitentiaire, et sur le sens et les valeurs qui sous tendent ces choix de carrière.

Lire le discours de Monsieur Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, ministre de la Justice