Vous êtes ici

Administration pénitentiaire - premier surveillant

Premiers surveillants

25ème promotion de premiers surveillants

La 25ème promotion de premiers surveillants est entrée en formation le 10 juillet 2017. Composée de 140 agents, elle compte 74% d’hommes. L’âge moyen y est de 37 ans. 60% des premiers surveillants envisagent de devenir major et 46% souhaitent occuper des fonctions de commandement.

25ème promotion de premiers surveillants


 

24ème promotion de 1ers surveillants

La 24ème promotion de premiers surveillants pénitentiaires est entrée en formation le 25 juillet 2016. Elle compte 150 élèves. 75% sont des hommes. Leur âge moyen est de 38 ans. 89% sont issus du concours interne et 11% de la liste d’aptitude. Un tiers des stagiaires change de région à l’occasion de leur passage au grade de premier surveillant.

24ème promotion des premiers surveillants
 


23ème promotion de Premiers surveillants

En formation à l’Enap de juillet à septembre 2015, la 23ème promotion de premiers surveillants pénitentiaires compte 150 élèves, âgés en moyenne de 38,5ans. Les femmes représentent 23% de la promotion. 79% des élèves sont bacheliers, dont 39% diplômés de l’enseignement supérieur. Les principales motivations pour devenir premiers surveillants sont l’évolution de carrière, le salaire et les fonctions d’encadrement. Les élèves souhaitent être opérationnels dès la prise de poste et attendent de la formation des connaissances sur le positionnement professionnel / le management et le greffe. 

23ème promotion des premiers surveillants
 


22ème promotion de Premiers surveillants

La 22ème promotion de Premiers surveillants est entrée en formation la semaine du 15 juillet 2014 pour une durée de 3 mois. Elle compte 212 élèves, dont 71% d’hommes et 29% de femmes. Leur âge moyen est de 38,9 ans. 77% d’entre eux sont bacheliers, dont 36% diplômés de l’enseignement supérieur. Si deux tiers des agents recrutés ont déjà une expérience d’encadrement, professionnelle ou associative, l’adaptation au poste est leur principale attente vis-à-vis de la formation.

22ème promotion des premiers surveillants
 


21ème promotion de Premiers surveillants

La 21ème promotion de Premiers surveillants est entrée en formation la semaine du 24 juin 2013 pour une durée de 3 mois. Elle compte 224 élèves, dont 71% d'hommes et 29% de femmes. Leur âge moyen est de 37,9 ans. 74% d'entre eux sont bacheliers et 35% diplômés de l'enseignement supérieur. Leur principale perspective professionnelle est de monter en grade. A noter, 63% des élèves de cette promotion seront affectés dans la DISP où ils exerçaient leurs fonctions au moment de passer cet examen professionnel. 

21ème promotion des premiers surveillants
 


20ème promotion de Premiers surveillants

La 20ème promotion de premiers surveillants est entrée en formation le 16 avril 2012 pour une durée de 3 mois. Elle compte 194 élèves dont 46 femmes (24%). 91% des élèves ont intégré la formation par concours interne et 9% par la liste d’aptitude. 76% des élèves sont bacheliers et 36% sont titulaires d’un diplôme d’études supérieures. L’ancienneté moyenne dans l’administration pénitentiaire est égale à 11,8 ans.

20ème promotion des premiers surveillants
 


19ème promotion de Premiers surveillants

La 19ème promotion de premiers surveillants est entrée en formation le 15 novembre 2011 pour une durée de 3 mois. Elle compte 133 élèves dont 33 femmes (25%). 91% des élèves ont intégré la formation par concours interne et 9% par liste d’aptitude. Le niveau de diplôme est en nette augmentation et l'on observe une surreprésentation des célibataires et des séparées/divorcées chez les femmes. 

19ème promotion des premiers surveillants
 


18ème promotion de Premiers surveillants

Présente à l’Énap entre les mois de novembre 2010 et février 2011, la 18ème promotion de premiers surveillants compte 190 élèves dont 62 femmes. C’est la première fois que la proportion de femmes atteint un tel niveau chez ce public. L’âge moyen est de 37,2 ans. Ce groupe compte 33% de femmes, soit la plus forte proportion jamais enregistrée chez une promotion de premiers surveillants. La plupart des stagiaires (90%) a intégré la formation par concours interne. A l’image des promotions précédentes, le niveau de diplôme est élevé. 72% des stagiaires sont bacheliers et 27% sont détenteurs d’un diplôme d’études supérieures. 

18ème promotion des premiers surveillants
 


17ème promotion de Premiers surveillants

La 17ème promotion de premiers surveillants est entrée en formation l’été 2009 pour une durée de 15 semaines (le 29 juin pour le groupe A et le 15 juillet pour le groupe B). Elle compte au total 238 stagiaires dont 183 hommes et 55 femmes. 201 stagiaires (84,5%) ont intégré la formation par le concours interne et 37 (15,5%) sont issus de la liste d’aptitude.

17ème promotion des premiers surveillants
 


16ème promotion de Premiers surveillants

La 16ème promotion de premiers surveillants compte 256 agents dont 83% d’hommes et 17% de femmes. Elle est composée de 226 surveillants issus du concours professionnel (88%) et de 30 promus par inscription sur tableau d’avancement (12%). L’âge moyen est de 37,7 ans. 30% de cette promotion connaîtront une mobilité interrégionale à l’issue de la formation. Les 2 principales motivations à devenir premier surveillant résultent, d’une part, d’une volonté d’assurer une fonction d’encadrement (50% des citations), mais aussi d’un attrait pour le salaire (40% des citations). 

16ème promotion des premiers surveillants
 


15ème promotion de Premiers surveillants

La 15ème promotion de Premiers surveillants est constituée de 60 surveillants ayant passé le concours professionnel (soit 71%) et de 24 promus par inscription sur tableau d'avancement (soit 29%). Les motivations qui ont poussé ces surveillants à passer le concours professionnel sont principalement de deux ordres : tenir une fonction d'encadrement est la première motivation pour 59% d'entre eux. Vient en second, pour 35 %, l'attrait du poste lié au salaire. Plus le niveau de diplôme est élevé, plus la motivation pour le contenu du poste est mis en avant.

15ème promotion des premiers surveillants
 


14ème promotion de Premiers surveillants

La 14ème promotion de Premiers surveillants est exclusivement composée de stagiaires issus de l'examen professionnel. Elle a pour autre particularité de compter la plus forte proportion de femmes jamais rencontrée dans ce public. La féminisation des personnels de surveillance se répercute naturellement au niveau des postes de gradés. Le niveau scolaire est également sans précédent : 85 % sont bacheliers et 37 % ont un niveau au moins égal à Bac + 2.

14ème promotion des premiers surveillants
 


13ème promotion de Premiers surveillants

La 13ème promotion de Premiers Surveillants est composée de 90 % d'hommes et de 10 % de femmes. Depuis la 8ème promotion, la représentativité féminine n'a jamais dépassé cette valeur. Ce constat peut s'expliquer par un effet de structure : il y a moins de femmes que d'hommes surveillants ; on peut également penser que la clause de mobilité induite par l'obtention du grade de premier surveillant dissuade davantage les femmes de passer le concours.

13ème promotion des premiers surveillants
 


12ème promotion de Premiers Surveillants

Les données suivantes portent sur un effectif de 134 stagiaires dont 129 hommes et 5 femmes.
Le nombre moyen d'établissements au sein desquels les stagiaires ont exercé leur fonction de surveillant est de 2,2. Sachant qu'en moyenne, leur ancienneté est de 13,4 ans dans l'administration pénitentiaire, le croisement de ces deux indicateurs traduit une certaine stabilité professionnelle tant à l'échelle de leur grade qu'à celle du nombre d'établissements dans lesquels ils ont travaillé.

12ème promotion des premiers surveillants
 


11ème promotion de premiers Surveillants

La 11ème promotion de premiers surveillants compte 180 élèves, dont 15 % de femmes. Depuis 3 ans, cette proportion augmente régulièrement. Cette évolution provient probablement d'un effet de structure. En effet, suite à la féminisation des promotions de surveillants, amorcée il y a quelques années, un nombre plus élevé de femmes présentes maintenant l'ancienneté requise pour passer le concours interne.

Tous ces élèves ont intégré l'administration pénitentiaire entre 1982 et 2001, soit une ancienneté variable de 3 à 22 ans. 50 % d'entre eux sont entrés entre 1996 et 1999. Les graphiques indiquent la variété des profils et l'absence de carrières standardisées.

11ème promotion des premiers surveillants