Vous êtes ici

Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/Apn

Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir »

Publié le : 02/07/2021

Le défilé du 14 juillet 2021 marque son grand retour après une cérémonie restreinte l'an passé en raison de la crise sanitaire du Covid-19. Le défilé du 14 juillet, dont le thème change chaque année, a pour leitmotiv « Gagner l'avenir » pour cette édition 2021, en référence à « la capacité collective de la nation à dépasser les difficultés liées à la crise sanitaire ».

Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/MC Pujeau
Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/MC Pujeau

Pour la sixième année consécutive, l’Énap se voit confier la préparation de la délégation pénitentiaire. Un soutien logistique et communicationnel accompagne l’équipe durant l’ensemble de sa mobilisation. Pour réussir à nouveau ce défi, l’implication totale des personnels accompagnants et des agents sélectionnés, leur capacité à s’unir dans cet exercice puissant de cohésion, et les valeurs qu’ils portent, sont l’unique clé de réussite.

Cette délégation pénitentiaire 2021 de 49 défilants sera dirigée par le chef de corps Stéphane Miret, directeur des services pénitentiaires, adjoint à la cheffe d’établissement du centre pénitentiaire de Riom. Sous son commandement défileront 9 chefs de services pénitentiaires, 1 personnel du corps de commandement, 24 personnels du corps d’encadrement et d’application, 14 élèves surveillants de la 207e promotion qui finiront leur formation fin juillet. Pour la 1e fois, des chefs de service pénitentiaire vont défiler. Il s’agit d’un nouveau corps de fonctionnaires niveau A, créé à l’occasion de la réforme de la filière de commandement. Les CSP ont des postes d’encadrement importants : ils peuvent être chef d’établissement ou adjoint, chef de détention ou adjoint dans les grands établissements, diriger des services comme un pôle d’extractions judiciaires ou une ERIS (Équipe régionale d’intervention et de sécurité).

Participer à la célébration du 14 juillet est un moment exigeant, exceptionnel et privilégié. C’est aussi un rappel pour chacun des agents de l’administration pénitentiaire de l’éclat de leur engagement au quotidien.

Isabelle Matias, 1ere surveillante

Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/MC Pujeau
Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/Apn

Pourquoi avoir postulé pour défiler au 14 juillet ?

C’est une immense fierté de contribuer à la représentation de mon institution pour ce défilé. C’est un vieux rêve qui se réalise. Et puis j’ai l’impression de défiler pour trois raisons qui se combinent : A titre personnel, c’est un accomplissement. Je défile pour mon institution, pour l’Ecole au sein de laquelle je travaille, et également pour l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire.


Que ressentez-vous du fait d’avoir été sélectionnée ?

Je ressens une grande satisfaction d’avoir été à la hauteur des critères de sélection. C’est un challenge que je relève à titre personnel : c’est important de savoir se surpasser, de comprendre ses limites, de gérer son stress.

En quoi est-ce important que l’administration pénitentiaire défile sur les champs Elysées ?

Nous incarnons la 3e force de sécurité, cet évènement est essentiel en terme de reconnaissance de la nation, et en terme de connaissance de nos missions et de nos métiers par le grand public. Un double enjeu de connaissance et de reconnaissance.

A quoi/qui penserez-vous le 14 juillet au matin en foulant le pavé des Champs-Elysées ?

Je penserai à mes enfants, mon mari, ma famille et à mes collègues, au groupe de défilants, aux remplaçants également.

Vous êtes-vous déjà préparée à cet exercice ? Mentalement ? Physiquement ?

Physiquement oui, j’ai repris la course à pieds pour acquérir de l’endurance. Mentalement je me suis préparée à avoir mal. J’en suis à voir les Champs-Elysées et la tribune présidentielle dans mes rêves, c’est dire à quel point la mission nous imprègne.

Avez-vous des appréhensions ?

Aucune. J’ai hâte d’y être. Tous les ingrédients du succès sont réunis : On est bien préparés, les consignes sont claires, l’équipe encadrante sait doser fermeté et bienveillance, on a tous les acquis, reste, durant la phase des répétitions à Satory, et surtout le jour J, à les mettre en pratique. C’est la force du groupe qui s’exprimera.

Quelles retombées imaginez-vous d’un tel évènement ?

C’est un évènement très important en terme de visibilité, cela devrait dynamiser le recrutement. Des jeunes du Service National Universel (SNU) sont venus nous voir à l’entraînement, nous avons pu parler avec eux, leur faire prendre conscience que notre administration recrute.

Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/MC Pujeau
Préparation au défilé du 14 juillet 2021 « Gagner l’avenir » Crédit photo : Enap/MC Pujeau