Vous êtes ici

Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 189ème promotion de surveillants placée sous la présidence de Monsieur Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Cérémonie de fin de formation et de baptême de la 189ème promotion de surveillants placée sous la présidence de Monsieur Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, Ministre de la Justice

Publié le : 29/04/2016

La cérémonie de fin de formation et de baptême de la 189ème promotion de surveillants pénitentiaires, "promotion Franck Loudenot", s’est déroulée mercredi 27 avril 2016. Elle était présidée par Monsieur Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ministre de la Justice.

La cérémonie s'est déroulée en présence des 788 élèves de la promotion, des élèves de la 45ème promotion de directeurs des services pénitentiaires, de la 4ème promotion de directeurs des services pénitentiaires en formation d’adaptation, des 20ème et 20ème bis promotions de lieutenants pénitentiaires, de la 20ème promotion de conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation, de la 40ème promotion de formateurs et responsables de formation, de la famille de Franck Loudenot, d’une délégation du centre pénitentiaire de Moulins-Yzeure, des autorités civiles, judiciaires et militaires du département, des familles des élèves et des personnels de l’Enap. 

Lire le discours de Sophie Bleuet, directrice de l'Enap
Téléchargez le discours

La promotion "Franck Loudenot" à l'honneur

La 189ème promotion de surveillants pénitentiaires compte 76% d’hommes. L’âge moyen est de 28,8 ans. 73% des élèves sont titulaires du baccalauréat. Pour la deuxième fois consécutive, la mission Outre-mer est la direction interrégionale la plus représentée.

La 189ème promotion a pris pour nom de baptême : « promotion Franck Loudenot ». Surveillant brigadier au centre pénitentiaire de Moulins-Yzeure, décédé en 2015 à l’âge de 44 ans emporté par la maladie et décoré à titre posthume de la médaille pénitentiaire échelon bronze. Son fils Jordan a choisi le métier de surveillant, comme son père, et a intégré la 189ème promotion

Lire la demande de baptême par le délégué de la promotion
Téléchargez le discours

Lors de la cérémonie, un hommage particulièrement émouvant a été rendu par l’ensemble des élèves présents, par la voix de la déléguée du groupe 35 de la 189ème promotion de surveillants, à Romain, leur camarade et collègue, violemment agressé lors de son stage en établissement au centre pénitentiaire d’Aiton, en mars dernier.

Une cérémonie placée sous le signe de l'émotion et la fierté

Lors de son allocution, monsieur Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ministre de la Justice, a tenu à féliciter les élèves de la 189ème promotion de surveillants, « la plus nombreuse depuis 1958" :

"10.000 candidats se sont présentés au concours d’accès, vous êtes aujourd’hui 788 à avoir rejoint cette 189ème promotion".

Evoquant la singularité des missions pénitentiaires, il souligne l'importance de celles-ci au sein de la société "notre pays a besoin de vous".

"L'amélioration de vos conditions de travail n'est pas incompatible avec le respect des droits des détenus"

Relatant les préjugés qui laissent dans l'ombre les professionnels pénitentiaires dont il témoigne de l'engagement et du courage, quelle que soit la fonction qu'ils occupent, il annonce mettre en lumière ces professions en facilitant leur exercice : 

  • Il expose son souhait d’évolution de l’article 57 et des modalités réglementaires selon lesquelles les détenus pourront faire l'objet de fouille.
  • "Ensuite, et le chantier est encore plus vaste, il nous faudra construire de nouveaux établissements". Le Ministre annonce qu'à l'automne, au moment du débat budgétaire, il aura l'occasion de préciser l'ampleur des constructions envisagées. Il souligne l'importance des engagements pris, et confirme la construction future du centre pénitentiaire de Troyes qui s'accompagnera de la fermeture de Clairvaux vétuste et dégradé :
  • "Je ne veux plus que les personnels soient contraints de travailler dans de telles conditions, pas plus que je ne souhaite que des personnes soient détenues dans des locaux inadaptés."
  • Enfin, comme signe éclatant de reconnaissance, il annonce la présence de l’administration pénitentiaire, 3ème force de sécurité du pays, au défilé de la fête nationale du 14 juillet prochain, sur les Champs Elysées, aux côtés des armées, de la police et de la gendarmerie nationale.

Le garde de Sceaux a également tenu à adresser un message personnel à Romain, élève de la 189ème promotion blessé suite à une agression, pour lui témoigner de tout son soutien et lui affirmer sa place au sein de notre Institution.

Le garde des Sceaux a conclu son allocution par une projection sur l'avenir : "Pour vous, c'est maintenant que tout commence et avec vous, c'est la prison de demain que nous allons construire". "Nous sommes fiers de vous".

Lire le discours de Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux

La cérémonie se clôture sous les applaudissements, le garde des Sceaux se livre alors aux photos, sollicité par les élèves et les personnels, avant de rencontrer la famille Loudenot, émue de l'hommage rendu par la promotion à leur père, mari et fils.

M. Urvoas a ensuite assisté à une session de formation sur les troubles du comportement au bâtiment de simulation, avant de visiter l’espace pédagogique Pierre Cannat.

Il a enfin tenu à rencontrer les délégués des élèves de l’ensemble des promotions en formation, et a conclu cette journée par un entretien avec les membres des organisations syndicales et les représentants du personnel.

Message déposé sur le livre d'or de l'Enap par Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux

Découvrez les photos de la cérémonie