Vous êtes ici

Enap - Formation des lieutenants pénitentiaires

La formation des lieutenants pénitentiaires

Durée de la formation

Le parcours de professionnalisation des lieutenants issus du concours s’étend sur deux ans. L’arrêté du 26 septembre 2006 portant organisation de la formation initiale préalable à la titularisation dans le grade de lieutenant pénitentiaire fixe la durée de la formation initiale à 12 mois. Par mesure dérogatoire, elle est cependant actuellement environ de 9 mois.

La première année comprend ainsi un temps de formation de 39 semaines pour les externes, 38 semaines pour les internes surveillants et 31 semaines pour les internes premiers surveillants auxquels s’ajoute un temps de préaffectation équivalents aux 3 mois restants.

Accueil de la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires - 19 juin 2017

Enap - Accueil de la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires - 19 juin 2017
Accueil de la 22ème promotion de lieutenants pénitentiaires - Enap - 19 juin 2017

 

Cliquer ici

Objectifs de la formation

Les lieutenants pénitentiaires sont recrutés par promotion au choix et par deux concours distincts, interne et externe. Ils ont vocation à occuper un emploi de commandement du personnel de surveillance au sein d’un établissement pénitentiaire. Ils supervisent, coordonnent et animent la détention avec le soutien du corps d’encadrement, premiers surveillants et majors, auxquels ils peuvent déléguer une partie de leurs responsabilités et dont ils contrôlent et évaluent le travail. Ils organisent l’accueil et la prise en charge des personnes placées sous main de justice. Ils sont les plus proches collaborateurs de l’équipe de direction.

La formation initiale des élèves lieutenants vise à les préparer au rôle de cadre de la détention et à l’exercice de leurs responsabilités.
Elle a ainsi pour objectifs de :

  • Faciliter leur intégration dans l’Institution pénitentiaire et dans le corps professionnel des lieutenants pénitentiaires.
  • Participer au développement de leur identité professionnelle de cadre intermédiaire, proche collaborateur de l’équipe de direction.
  • Initier un processus de professionnalisation dans l’emploi de commandant de détention.
  • A l’issue de la formation, les lieutenants devront être capables de :
  • Se situer dans leur environnement professionnel : environnement institutionnel, corps, grade, emploi, fonctions et activités.
  • Communiquer à l’oral et à l’écrit avec différents interlocuteurs : hiérarchie, collaborateurs, personnes placées sous main de justice, SPIP, autorités judiciaires et administratives, intervenants, …
  • Organiser l’accueil et la prise en charge individuelle et collective de la personne placée sous main de justice en détention.
  • Mettre en œuvre les méthodes, techniques et outils permettant d’organiser efficacement une unité de travail, d’animer, d’encadrer et de commander une équipe.
  • Gérer les ressources humaines, les moyens financiers et logistiques dont ils ont la responsabilité.
  • Organiser, coordonner, commander et contrôler la mise en œuvre des techniques professionnelles de sécurité.

Organisation pédagogique

En fonction de la filière (externe, interne surveillant, CIP, premier surveillant), la construction progressive des compétences professionnelles des lieutenants s’effectue selon un parcours organisé sur le principe de l’alternance réparti sur des cycles d’enseignements à l’Enap et des périodes de stage en établissement.
La formation initiale participe à l’atteinte de 6 objectifs généraux de formation :

  • Objectif 1 : Se situer dans son environnement
  • Objectif 2 : Communiquer à l’oral et à l’écrit
  • Objectif 3 : Organiser l’accueil et la prise en charge des personnes placées sous main de justice
  • Objectif 4 : Organiser une unité de travail, animer, encadrer et commander une équipe
  • Objectif 5 : Gérer les ressources humaines, les moyens financiers et logistiques
  • Objectif 6 : Organiser, coordonner et contrôler la mise en œuvre des techniques de sécurité.

Les stages

Stage de découverte de l’univers carcéral sous l’uniforme de surveillant :

  • 2 semaines (uniquement pour les élèves issus du concours externe sans expérience professionnelle pénitentiaire)

Stage de découverte sous l’uniforme de premier surveillant :

  • Pour les externes sans expérience : 2 semaines consécutives aux 2 semaines de stage de découverte de l’univers carcéral en qualité de surveillant
  • Pour les externes avec expérience ou ex-surveillants : 4 semaines

Les 3 stages suivants sont communs à l’ensemble des élèves lieutenants en formation :

  • Stage de découverte de la fonction de lieutenant pénitentiaire : 2 semaines
  • Stage de mise en situation professionnelle 1 : 5 semaines
  • Stage de mise en situation professionnelle 2 : 4 semaines

Evaluation de la formation

La nomination en qualité de stagiaire est subordonnée à l’aptitude professionnelle appréciée par les notes obtenues lors des cycles ENAP et lors des stages en structure pénitentiaire. Les critères d’évaluation portent sur les connaissances, la pratique, les techniques et gestes professionnels, le comportement, le management et le positionnement, l’exercice de l’autorité vis-à-vis du personnel de surveillance et de la population pénale.

En fin de scolarité, un jury d’aptitude professionnelle analyse les résultats obtenus par les élèves et établit par ordre de mérite la liste des élèves ayant rempli les conditions d’aptitude. Ce jury établit également la liste des élèves qui, n’ayant pas satisfait aux conditions d’aptitude, peuvent être amenés à redoubler tout ou partie de la formation, ainsi que ceux qui peuvent être licenciés.

Les élèves dont la scolarité a donné satisfaction sont nommés lieutenants stagiaires et sont affectés selon leur rang de classement.

Au terme de la période de pré-affectation, le chef de service notateur attribue une note de 0 à 20 au vu de l’aptitude professionnelle manifestée sur l’emploi occupé. Une note inférieure à 10 indique que le stage est jugé insatisfaisant.

Au vu des résultats obtenus et des appréciations, le Directeur Interrégional des Services Pénitentiaires du lieu d’affectation du fonctionnaire stagiaire propose à l’autorité investie du pouvoir de nomination soit sa titularisation, soit une prolongation de stage dans la limite d’un an, soit un licenciement, soit, pour les stagiaires ayant auparavant la qualité de fonctionnaire, une réintégration dans le corps d’origine.

Au terme de cette deuxième année, les lieutenants stagiaires ayant satisfait à cette année probatoire sont titularisés après avis de la Commission Administrative Paritaire.

Informations pratiques

Traitement

Le traitement des élèves est pris en charge par :

l’établissement d’origine ou la Direction Interrégionale pour les agents déjà fonctionnaires  de l’Administration pénitentiaire

l’établissement pénitentiaire ou la Direction interrégionale de rattachement provisoire (correspondant au premier lieu de stage), pour les personnes issues du concours externe.

Frais de déplacement

Les frais de transport sont remboursés seulement lorsque les stages ont lieu en dehors de la résidence administrative et personnelle du stagiaire.

Pour un stage d’une durée supérieure ou égale à 30 jours, lorsque aucun hébergement n’est possible sur le lieu de stage, une avance de frais peut être consentie à la demande des élèves.
Les frais de déplacement sont remboursés sur la base d’un formulaire « état des frais de déplacement » qui doit être complété en double exemplaire, signé et accompagné :

  • d’un RIB
  • d’un ordre de mission
  • de l’attestation de stage envoyée par l’établissement
  • des justificatifs de frais (billets de train, métro, bus,…)