Accueil ENAP

Ressources en ligne / Parcours thématiques / Personnels et pratiques professionnelles dans l'Entre-deux-guerres / Surveillance / Parloir


Les visites au parloir

Les visites au parloir dans les prisons de courtes peines ne sont pas accordées uniformément selon la catégorie des détenus. En effet, les prévenus, les accusés et les dettiers en matière de faillite peuvent en recevoir tous les jours, tandis que les condamnés sont limités à deux visites par semaine. Toutes sont d’une durée maximale d’une demie heure. Les permis de visite sont accordés au conjoint, au tuteur et aux parents au troisième degré. Les parloirs sont aménagés pour permettre la présence d’un surveillant, dans un couloir grillagé séparant ainsi le visiteur du détenu. Le surveillant n’est cependant pas autorisé à assister aux visites des avocats, qui peuvent être quotidiennes.
Dans les maisons centrales, le surveillant est également présent au cours des visites, qui ont lieu sur autorisation du directeur d’établissement, après fourniture d’un justificatif de degré de parenté entre le détenu et le visiteur, délivré par le maire.

Site Ministère de la JusticeSERVICE PUBLICRéseau des écoles de service public (RESP)Legifrance

Ministère de la justice