Vous êtes ici

Entrée en formation de la 207è promotion de surveillants

Entrée en formation de la 207è promotion de surveillants

Publié le : 01/03/2021

Depuis de nombreuses semaines, les différents services s’activent pour accueillir dans les meilleures conditions possibles la 207e promotion d’élèves surveillants.

Accueil des élèves issus des départements d’outre-mer en septaine sur le campus avant leur entrée en formation

Rencontre avec Gwénaëlle et Hugo, originaires de l’Île de la Réunion.

Après des études de communication et vente, Gwenaëlle, maman de deux enfants, nous exprime une volonté forte pour intégrer la profession de surveillante : « Ce qui m’a attirée c’est la polyvalence du métier, mais aussi les nombreuses possibilités d’évolution ». Arrivée mercredi 17 février Gwénaëlle se dit ravie de découvrir le campus et la ville d’Agen : « Moi qui viens de l’Île de la Réunion, c’est rassurant de trouver une ville à taille humaine, et un accueil sur le site de l’École agréable et organisé ».

Hugo, quant à lui, a connu un cursus dans la vente, mais également une expérience en qualité d’ambulancier. « Mon ancien métier m’a donné le goût du mouvement, j’aime les journées actives, et je m’imagine déjà poursuivre mon parcours pénitentiaire vers les services des PREJ ».

Entrée en formation de la 207è promotion de surveillants. Enap, février 2021
Entrée en formation de la 207è promotion de surveillants. Enap, février 2021

Lundi 22 février 2021, 13h00…

Chaque élève juste arrivé sur le site attend patiemment sur le parking. Ils s’appellent Cédric, Thierry, Sonia… Ils partagent un point commun : ils intègrent la 207e promotion de surveillants pénitentiaires. Ils attendent leur tour devant l’entrée de l’Ecole. « Bonjour et bienvenue. Merci de me présenter votre carte d’identité et de baisser votre masque » précise Serge, réserviste, premier contact de l’élève avec l’Énap. Un badge provisoire est remis à chaque élève. Il se dirige ensuite vers le hall, où on lui indique la salle en fonction du numéro de son groupe.
Deux personnels de l’Énap vérifient si l’élève a fait le test de dépistage et s’il a un lieu d’hébergement sur le territoire. Quelques mètres plus loin, un formateur indique le lavage des mains avant de rentrer dans la salle.Vérification de son identité et signature du procès-verbal d’installation, première démarche administrative qui marque les premiers pas au sein de l’administration pénitentiaire.
Dans une deuxième salle, c’est la remise du badge de chambre et restauration et la traditionnelle mallette « Énap » dans laquelle se trouvent le guide d’accueil, les consignes sanitaires, le livret de formation, des supports de cours sans oublier une lingette et des masques.
À la sortie du bâtiment, des formateurs renseignent ces nouvelles recrues, de la localisation des différents bâtiments, aux conseils utiles sur le port de l’uniforme qu’ils revêtiront demain.
La journée s’enchaîne avec un amphithéâtre d’accueil à 15h ou 16h organisé en simultané dans les deux amphithéâtres pour accueillir ces 500 élèves dans le respect des règles sanitaires. La direction de l’Ecole, un représentant de la filière surveillant, le référent COVID et le responsable de l’accueil et de l’hébergement abordent les éléments clés pour un début de scolarité réussi.

Quelques mots de nos élèves

Sonia, 29 ans, originaire de l’Aude : « Je suis impressionnée et contente d’être ici, c’est un nouveau départ. J’ai choisi ce futur métier, ce sont des amis qui font ce métier qui m’en ont donné envie. Je suis fière de porter l‘uniforme ».

Cédric, 47 ans, originaire de Paris : « Le campus est impressionnant, il y a une très bonne organisation, un bon accueil. C’est une reconversion professionnelle pour moi, après avoir travaillé dans la grande distribution. J’attends de cette formation d’avoir les bases pour être un bon débutant dans ce métier. Dans 10 ans, je souhaiterais évoluer en qualité d’officier. »

Thierry, 35 ans originaire des Ardennes, également en reconversion professionnelle : « L’accueil est très bien organisé. J’ai hâte de découvrir le métier. Si je devais me projeter dans dix ans, je me verrais bien Éris ! ».

Mardi 23 février 8h

Chaque groupe suit son planning heure par heure. Plusieurs temps ponctuent cette deuxième journée.

Remise de l'uniforme

Rassemblés à l’entrée du gymnase, l’organisation de la remise des uniformes est expliqée aux élèves : première étape, un tee-shirt Énap remis par le service des sports, ensuite chacun récupère son colis auprès des personnels de la RIEP venus en effectif important. Un contrôle de la dotation est effectué avec l’élève. Celui-ci se rend dans sa chambre pour essayer l’uniforme, il a deux heures pour revenir échanger les effets d’uniformes si besoin.

Rencontre avec leur coordinateur

Présentation de la formation, visite de l’Ecole, photo pour le badge. D’autres informations leurs seront délivrées tout au long de la semaine, et dès ce mercredi les cours débutent.

Jeudi 25 février - vendredi 26 février

L’accueil institutionnel organisé sur la place d’honneur est adapté au contexte sanitaire : ce sont 4 amphis qui sont programmés. Le code de déontologie leur est distribué.

Lire l’allocution de Christophe Millescamps, directeur de l’Énap

La 207e promotion est baptisée « solidarité »

La 207e promotion de surveillants pénitentiaires, tout comme la 206e, sera baptisée à son arrivée. Afin que ce nom de baptême représente une valeur qui fasse sens auprès du plus grand nombre, pour la première fois, l’ensemble des personnels de l’École ont participé au choix du nom de baptême de cette nouvelle promotion.

La 207e promotion est composée de 481 élèves (330 hommes et 151 femmes). C’est la première promotion à accueillir à la fois des lauréats du concours national mais également des lauréats d’un recrutement local. Pour le recrutement local, les élèves ont postulé sur des régions au nombre de 3. A la fin de leur formation, ils se positionneront sur des établissements ciblés de la région et selon leur classement lors d’un amphi d’affectation spécifique au recrutement local :

  • DISP Lyon (CP Aiton, CP Grenoble, MA Lyon, MA Saint Etienne, CP Saint Quentin Fallavier, CP Villefranche Sur Saône)
  • DISP Marseille (MA Grasse, MA Nice, MA Marseille)
  • DISP Rennes (CP Alençon Condé Sur Sarthe, CP Le Havre)

Leur programme de formation intègre 2 fois 2 semaines de distanciel.

L’ensemble des personnels de l’Énap souhaite aux élèves de la 207e promotion la pleine réussite de leur formation !