Accueil ENAP

L'école / L'organisation / La direction de la formation initiale

 

Patrick AUDREN, directeur de la fomation initialePlacée sous la responsabilité indifféremment d’un directeur de service pénitentiaire (DSP) ou d’un directeur pénitentiaire d’insertion et de probation (DPIP), la Direction de la formation initiale (DFI) se compose d’environ cent vingt personnels, fonctionnaires et contractuels de toutes catégories, principalement issus des métiers pénitentiaires et des différents services de l’administration pénitentiaire.
Cette direction est composée de départements d’enseignement et d’unités filières
La mission principale des quatre départements d’enseignements est de concevoir et dispenser des cours en y associant autant que de besoins des intervenants extérieurs.
Les unités filières ont la charge de piloter de A à Z la conception et la mise en œuvre de la formation des publics qui lui sont confiés.

 

Départements d’enseignement 

  • le département droit institutions et politiques pénitentiaires
  • le département sécurité
  • le département administration et management
  • le département insertion et sciences criminelles

 

 Unités filières 

  • le département de formation des DSP et DPIP
  • l’unité de formation des lieutenants pénitentiaires et premiers surveillants
  • l’unité de formation des surveillants pénitentiaires
  • l’unité de formation des conseillers pénitentiaires d’insertion et de probation

Chacune de ces unités est dirigée par un personnel issu de la filière ; DSP ou DPIP pour celle des directeurs, officier pour la seconde, major/premier surveillant pour les surveillants, conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation pour les CPIP.
Les unités de formation filière sont responsables de l’ingénierie de formation alors que les départements sont en charges de l’ingénierie pédagogique. Les unes comme les autres bénéficient de conseils méthodologiques et d’accompagnement par l’unité d’appui en ingénierie de formation qui dépend de la direction de l’école.
Les dernières évolutions qualitatives de l’école concernent l’élaboration de nouveaux programmes de formation en unité de compétence sur la base d’un référentiel métier ; ce référentiel validé par la direction de l’administration pénitentiaire devient le socle incontestable de chaque métier sur lesquels sont bâtis les capacités professionnelles à acquérir par les élèves durant leur formation.
C’est sur le degré d’acquisition de ces capacités que les élevés seront évalués, sur des critères objectifs et mesurables, pour être stagiairisés puis titularisés ou pas. Ce dispositif mettra un terme aux notes de stage, les services et établissements devant estimer le degré d’acquisition de capacités identifiées.
Les surveillants seront les premiers en 2013 à bénéficier de ce nouveau dispositif de formation. Suivront ensuite les directeurs et les conseillers, puis les officiers et premiers surveillants.

 

 

 Téléchargez

L'organigramme ENAP en format PDF Organigramme ENAP

Site Ministère de la JusticeSERVICE PUBLICRéseau des écoles de service public (RESP)Legifrance

Ministère de la justice